Quand l’immobilier doit s’inviter dans vos choix !

A quelques jours des élections municipales, chacun y va de ses promesses en tous sens .

Les résistances naturelles au changement

Les maires ont tendance à freiner la construction sur leur commune pour préserver la « tranquillité » des ses habitants et donc protéger son électorat, politique de très court terme. Dans les mois précédents une élection municipale, le nombre de permis de construire accordé diminue traditionnellement quelque soit la région. Globalement, peu de personnes aiment le changement, à plus forte raison quand il s’agit de remplacer des maisons par des immeubles . Nous vivons aussi dans une société vieillissante, peu enclin au changement.

Un besoin crucial de logements

Mais ne nous leurrons pas,  le besoin de logement explose pour les raisons suivantes :

  • la population augmente, 
  • l’espérance de vie augmente ,
  • notre façon de vivre change, les besoins de petites surfaces sont de plus en plus recherchées. Le parc immobilier actuel ne correspond plus forcément à la demande.
  • Depuis des années, la livraison de logements neufs est très inférieure aux besoins .

 La demande de logements est de plus en plus forte, une ville comme Lyon croit de 14 900  habitants par an actuellement et ce depuis plusieurs années, or le nombre de logements livrés en 2019 est 3900 .

Il en découle indéniablement une augmentation des prix, comme celle que nous vivons actuellement sur Lyon de 15 % .

Bloquer la construction consiste à faire l’autruche et se mettre la tete dans le sable . Demain, ce sont vos enfants qui quitteront l’agglomération, car ils ne pourront plus se loger décemment, ou parce que notre belle ville aux prix de l’immobilier prohibitifs ne retiendra plus l’attention d’investisseurs, et que les nouvelles générations n’y trouveront plus de job. 

Nous avons de la chance de vivre dans un région dynamique économiquement, faisons en sorte qu’elle le reste . 

Faire un choix lucide !

Ne votons pas pour ceux qui prône l’immobilisme en terme de constructions de logements,

Ne votons pas, non plus,  pour ceux qui veulent bétonner nos villes à outrance ,

Mais votons pour les candidats faisant preuve de discernement, ouverts aux besoins énormes de logements et sensibles aux besoins d’espaces verts et d’arbres dans les nouveaux programmes immobiliers, pour les candidats conscients de l’importance du développement des transports en commun et des transports doux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *