Profiter des opportunités à venir en immobilier locatif ?

Parmi les différents projets immobiliers, que vous pouvez avoir, l’un nous tient particulièrement à cœur, l’investissement locatif.
Vous avez déjà pensé vous pencher sur le sujet de l’immobilier locatif, vous avez déjà investigué, il y a quelques temps, vous avez peut être autour de vous des amis qui se sont lancés et en font une activité quasi professionnelle .
Et vous ? Quand vous décidez vous ?

Permettez moi de vous proposer quelques réflexions :

A quel age investir dans l’immobilier locatif ?

Il y a des ages, un peu plus adaptés que d’autres . Ces ages tendent à changer en vertu de l’évolution de la société.
Je ne vous parle que du contexte d’aujourd’hui, ce qui s’est passé, hier, nous est égal.

La quarantaine ?

Cet age autour de 40 ans est intéressant à double titre :

–          Une opération initiée à cet age permet d’avoir clos son remboursement de crédit souscrit sur 20 ans , à 60 ans , soit à l’approche de la retraite .

–          Aujourd’hui, 40 ans est un age ou l’on a des jeunes enfants. Les charges fixes d’un couple s’allègent à partir du moment où les enfants sont scolarisés, d’où une possibilité d’épargne.

–          40 ans est l’age où l’on a le plus de responsabilités en entreprise et des augmentations de salaire importantes, notamment des primes , donc des revenus qui vous permettent d’avoir un certain montant de trésorerie devant vous .

–          Certains types d’investissement permettent de réaliser des opérations de défiscalisation intéressantes .

La trentaine ?

L’age moyen des parents lors de la naissance de leurs enfants à tendance à augmenter, et la durée entre l’entrée dans la vie active et la naissance du premier enfant peut bien être de 10 ans .

A 30 ans, le jeune, en couple ou pas, a souvent un montant d’épargne lui permettant de réaliser une première opération d’investissement locatif, même s’il n’a pas suffisamment de visibilité ou de stabilité pour acquérir sa résidence principale .

A quel moment professionnel oser investir en immobilier ?

   L’investissement locatif doit se faire dans un moment d’accalmie de vie professionnelle. Si vous ou votre conjoint avez un projet de reconversion, de changement professionnel, d’installation à son compte , il faut réaliser le projet d’investissement avant ce changement , sinon votre projet va prendre minimum un an et plus souvent 3 ans de retard ( 3 ans sur un emprunt de 20 ans , c’est beaucoup ).

Si vous avez un projet d’expatriation, que vous ne pensez pas acquérir un bien dans votre pays de destination, l’investissement locatif en France est une très bonne solution . Mais, surtout, surtout , réalisez votre opération avant de quitter le sol français ! La mise en place d’un financement par une banque française pour un non résident est assez compliquée, la banque ayant beaucoup moins de marge de manœuvre pour recouvrir des créances impayées.

Il peut etre aussi préférable de se lancer dans un projet d’investissement locatif avant certains projets personnels, comme la naissance d’un enfant . Une naissance peut donner des envies de changements de résidence principale, un changement de voiture, qui va faire fondre voir absorber l’épargne que vous pensiez consacrer à une opération d’investissement.

La motivation dans la décision d’achat immobilier à mettre en location

Si vous commencez à vous pencher sur le sujet, lire, vous informer, vous étes dans cette phase d’accalmie ( ou en vacances…). C’est donc le bon moment, ne lâchez pas le projet .

Fixez vous un objectif de délais . 6 mois est un bon délai, mais un délai assez court pour une opération immobilière. Ne vous dites pas que vous avez le temps. Ce genre de réflexion vous desservira .

Lancez vous dans le projet et tenez y vous ! Plus on commence tot son premier investissement locatif, plus vite il est remboursé, plus vite vous pouvez éventuellement en envisager un second, voir un troisième.  A titre d’information, 75 % des propriétaires bailleurs sont propriétaires de plus de 3 biens en location .

Attention, il est donc fréquent de mesurer très rapidement l’intérêt énorme de l’effet de levier, de se piquer au jeu et d’aimer …

Expérience, prudence, conseil

L’achat d’un bien immobilier est une chose, la gestion en est une autre . Cette acquisition va vous mettre dans une nouvelle posture , celle de propriètaire bailleur. La dessus, j’ai beaucoup d’éléments à vous faire partager très prochainement dans ce blog .

2 thoughts on “Profiter des opportunités à venir en immobilier locatif ?

  1. Olivier Veran
    Olivier Veran says:

    J’ai lu que l’entretien d’un bien coûte entre 1% et 3% par an suivant si appartement ou maison avec jardin.
    Est ce quand même rentable ?

    1. Géraldine Arrou

      Bonjour Olivier, Votre question introduit plusieurs idées .Je suis d’accord sur le cout d’un appartement entre 1 et 1.5 % . La maison avec jardin peut avoir effectivement un cout d’entretien de 3 %, mais ce n’est pas le produit d’investissement locatif idéal, justement à cause des ces charges fixes ( élagage, nettoyage des chenaux … ) . Oui , une opération d’investissement locatif est intéressant, grace à l’effet de levier ( Vous achetez avec l’argent de la banque ) et sur le long terme, les prix continueront de grimper en France, ou l’on manque de logements, ou l’on ne construit pas suffisament par rapport aux besoins de la population , d’ou perspectives de plus value à la vente .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *