Que va t il se passer sur le marché immobilier ?


Inutile de vous dire comme le secteur immobilier parmi tant d’autres va etre secoué, dans quelques semaines quand la vie économique va reprendre normalement. Et pourtant, l’activité reprendra dans la douleur, mais elle reprendra. 

Des changements tout azimut

Alors que le magazine Challenges publiait, le 12 Mars, un numéro SPECIAL IMMOBILIER, une semaine plus tard, le marché immobilier est à l’arret. Quelques nouvelles annonces de biens d’appartements et maisons et plus plus rien. La vie immobilière s’est arrétée. Vous pensiez à un nouveau projet ? Les semaines à venir vont peut-etre vous donner envie de pousser les murs ? vous donner des ailes ?  Qu’envisager ? Les sociologues nous prédisent une disruption dans notre style de vie, les psychiatres un retour à d’anciennes valeurs lié à notre repli sur soi temporaire et collectif . Difficile de prévoir les changements à venir.

Un arret brutal des transactions

A très court terme, lors de la reprise d’activité, nous allons certainement connaitre une période attentiste de quelques semaines, puis les transactions vont repartir certainement très doucement, à des prix inférieurs à ceux pratiqués en janvier . L’augmentation des prix constatés ces derniers mois, notamment sur les villes de Lyon, Toulouse et Nantes était de toute façon, malsaine et anormale, car déconnectée de l’augmentation du pouvoir d’achat des français .

La pierre, un toit

L’achat d’immobilier représente avant tout l’achat d’un toit, avec toutes les valeurs psychologiques de protection, qu’il véhicule. Meme si nous étouffons aujourd’hui, entre nos 4 murs, nous n’avons jamais autant apprécié d’en avoir un sur la tete. A plus forte raison, à la sortie d’une crise sanitaire, celle que nous connaissons, à la sortie d’une crise économique, celle que nous connaitrons, plus nous avons eu peur, plus nous avons paniqué, plus nous nous mettons comme objectifs de nous organiser pour ne plus revivre ces moments . Certains feront le choix d’un logement plus grand, d’autres un départ pour la province ou la campagne. En poussant le raisonnement de protection, plus loin, nombreux sont les particuliers, propriètaires, qui disent vouloir investir pour loger leurs enfants.

La pierre, un placement compréhensible.

Elle l’est à double titre . L’immobilier est une valeur tangible, que l’on peut toucher, dans lequel on peut habiter, qui restera . Il s’agit aussi d’un actif rassurant par rapport à de nombreux autres types de placement illustrés par un vocabulaire technique peu parlant, voir incompréhensible pour les non avertis.

Banquiers, gestionnaires de patrimoine et autres conseillers financiers se sont enfermés dans leur posture d’experts, sans tenir compte des attentes des particuliers, ni se mettre à leurs niveaux de connaissances et d’intérets .

Une question de bon sens

En outre, parmi les supports financiers, les placements boursiers font l’objet de fluctuations brutales , dépendantes d’un nombre de paramètres incontrolables et meme irrationnels qui accentuent l’insécurité des particuliers vers ce type d’investissement.

Le spectre de l’inflation devrait aussi contribuer à donner un intéret supplémentaire à l’investissement immobilier. Mais nous aurons, à priori, de très fortes raisons de revenir sur ce point .

Les français ont toujours eu un gros penchant pour la pierre , la chute vertigineuse de la bourse, ces derniers jours, leur donne raison . Cette tendance reprendra vivement à moyen terme , c’est une question de bon sens .

Rappelons nous, enfin, qu’un investissement immobilier est un investissement long terme.

 

Vous avez un avis ou une expérience sur la question ? Faites en nous part .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *