Achat immobilier et déconfinement: les Français achètent toujours ?

Même si l’impact de la crise n’est pas toujours perçue clairement par les Français, on peut se demander si les Français achètent toujours ? et en particulier si les achats d’appartement, de biens immobiliers, l’investissement locatif sont toujours actifs ou bien sont en baisse.

En effet, alors que les médias nous parlent d’enseignes qui baissent el rideau, de magasins qui n’écoulent pas leurs stocks, que se passe il en terme d’achat immobilier post-confinement ?

Comment les Français consomment-ils de l’immobilier aujourd’hui?

Spécialiste de l’investissement locatif, mon observation post confinement du marché m’a laissé perplexe, il y a un mois . Nous avons constaté l’inverse de toutes les prédictions et même une excitation malsaine sur les transactions immobilières avec une augmentation des prix attendue et ceci sur tous les secteurs géographiques. L’engouement pour l’immobilier ne semble pas se tarir.

Le fait est quand même étonnant ; alors que la consommation repart très doucement dans beaucoup de domaines, actuellement, on peut dire que le français ne consomme que de l’immobilier .

Pourquoi une telle réaction sur le marché immobilier, l’achat d’appartement locatif ou de logement?

En y réfléchissant, il n’y a rien d’anormal à cela . Des psychologues vous en parleraient mieux que moi .

Les individus se sont retrouvés enfermés dans leurs lieux de vie durant plusieurs semaines. Ils se sont repliés sur eux même .
Avec plus de temps libre que d’habitude, sans savoir comment l’été allait se dérouler, si les vacances traditionnelles hors du foyer allaient être possible, si une seconde vague d’épidémie allait casser tous nouveaux projets , leur lieu de vie est devenu l’un de leur principal sujet d’intérêt, de concertation, de partage et  de négociation.

Un véritable élan vers une acquisition d’un bien secondaire, d’une maison de week-end avec de l’espace, un jardin, de l’air.

Les premières libertés retrouvées, les individus se sont précipités pour mettre en œuvre leurs nouveaux projets. (Achat, travaux, construction de piscines ).

Ceci à créé un élan positif d’engouement d’achat, que ce soit pour sa famille, pour y vivre te ensuite y mettre ses enfants, mais aussi en vue d’un investissement à mettre en location.

C’est l’ensemble du marché qui en a bénéficié, qui est stimulé. Temporairement ou pas, nous verrons bien.

Point de vue complémentaire sur cette ruée vers la pierre

Un autre point me semble donner un éclairage vers la ruée immobilière constatée.

Le gouvernement a réagi vers rapidement et très dynamiquement en soutien à l’économie française, les français ont eu peur pour leur santé, mais pas pour leur économie.

Dés la fin du mois de mars, les annonces d’aide de toutes sortes, dans les différents secteurs de l’économie, se sont succédées, je pense que, dans l’ensemble, les français ont été sécurisés, économiquement, par l’omniprésence du gouvernement.

On a l’impression qu’ils ne sont pas conscients, dans leur grande majorité, que la machine économique est grippée, que pour des raisons très diverses, la consommation ne repart que lentement , que sans consommation, pas de production, et sans production, pas d’emplois.

Les français se précipitent sur des achats immobiliers aux prix forts, peu conscients de leur risque de perte d’emploi. Et parois sans rapport avec les tarifs du secteur.

Mes recommandations avant d’acheter un bien immobilier en cette période

En ce qui concerne mes clients,
je leur suggère plutôt d’attendre une accalmie espérée de cette frénésie d’achat immobilier au mois de septembre, pour lancer ou relancer leurs projets d’investissement locatifs .

D’ici la, profitez de vos vacances ou de votre temps libre pour suivre nos bonnes idées et nos conseils pour mener à bien ce projet .

Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *